Carbonade de Boeuf à la Jenlain Ambrée

Ingrédients pour 4-6 personnes:

. 1,5 kg de macreuse, paleron et/ou queue de boeuf

. 2 tranches épaisses de lard fumé

. 75 cl de bière Jenlain Ambrée + 50cl d’eau

. 2 gros oignons émincés

. 4 belles carottes coupées en rondelles épaisses

. 2 c.à.s de farine + 2 c.à.s de cassonade

. 30 gr de beurre salé

. sel/poivre

Facultatif: tranches de pain d’épices + moutarde

☆☆☆

Dans une grande cocotte, chauffer le beurre salé, colorer les morceaux de viande (gros cubes) et le lard fumé…

Saupoudrer de farine, mélanger délicatement et réserver…

Dans la même cocotte, faire revenir les oignons émincés avec la cassonade…

Ajouter la viande réservée et mouiller avec la bière Jenlain Ambrée puis avec l’eau…

Porter à ébullition et cuire 1h30 à feu doux et à couvert…

Ajouter les carottes en rondelles épaisses et poursuivre la cuisson pendant 1h30…

Facultatif: à ce stade, vous pouvez également ajouter les tranches de pain d’épices généreusement tartinées de moutarde dans le plat, elles fondront et se mélangeront à la sauce

En fin de cuisson, rectifier l’assaisonnement en sel et poivre et servir…

Déguster cette Carbonade de Boeuf à la Jenlain Ambrée avec l’accompagnement de votre choix, ou avec des frites comme chez les puristes 😉

Bon Appétit!

☆☆☆

6 commentaires sur “Carbonade de Boeuf à la Jenlain Ambrée”

  1. Bonjour, un plat de saison. La jenlain apporte un goût très particulier à la viande et la sauce n’en est que plus savoureuse, différente des carbonates classiques, merci.

  2. Bonjour, bravo pour cette recette que je viens de la realiser, recette qui ne demande pas trop de cuisson. La viande est très tendre, goûteuse, un délice je l’ai dégusté avec des frites maison, et comment ne pas résister à saucer… préparer la veille .. à réchauffer le jour J , les invités ont apprécié et j’ai pu profiter de leur présence. Merci

    1. Bonjour Cathy, oui c’est un plat facile à réaliser, plein de saveurs, et comme il est préparé à l’avance, il nous permet de rallonger les agréables moments passés autour de l’apéro avec les amis ou la famille!!!
      Silviaencuisine.

  3. Bonjour, ma recette (flamande) habituelle est quelque peu différente. Mais comme « il y a autant de recettes que de familles » on ne s’étendra pas sur le sujet. Sauf bien entendu si on me demande d’en parler et de donner notre version… Par contre, je voudrais simplement vous proposer une méthode de cuisson peu connue et peu utilisée. C’est mon fils (**Michelin) qui me l’a suggérée, proposée, confortée…. C’est le mode de cuisson qui va vraiment modifier le résultat final… Il s’agit d’utiliser la cuisson lente durant 7 à 8 heures dans une cocotte scellée par un cordon de pâte (pâte morte comme on l’appelle, soit simplement farine + eau) et à 100° au four durant une nuit. Bien sur après avoir saisi votre viande et lancer la cuisson… Bon appétit.

    1. En faisant des recherches, je viens de voir que Paul Bocuse préconisait ce mode de cuisson pour sa carbonade, en cocotte lutée… il faudra que je teste!!! Merci pour cette recommandation!! Et si j’en crois ce que je vois, Emmanuel est très très doué! Ses plats sont fabuleusement appétissants!!! Respect 😉
      Les recettes de famille sont des trésors, et ici vous pourrez les étendre à votre guise Jacques, soyez le bienvenu!
      Silviaencuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.